Combien de personnes logées ?

0

Grâce au travail acharné des partenaires communautaires du Tableau de bord 2000solutions, 1 966 personnes issues de l'itinérance on été logées entre 2015 et 2020 à Montréal.

1 445 hommes ont été logés ainsi que 377 femmes et 7 personnes s'identifiant comme étant trans.

Dix (10) organismes ont identifié 114 personnes appartenant à une des communautés autochtones, dont 54 personnes inuites, 53 personnes des premières nations et 7 personnes Métis.

Qui sont les personnes logées ?

La répartition selon l’âge

L'on note le vieillissement de la population en situation d'itinérance ce qui pourrait soulever de nouveaux besoins dans les prochaines années.

Problématiques de santé

Les informations obtenues par les individus sur leur état de santé sont auto-déclarées, elles ne représentent pas un diagnostique médical établi par un professionnel de la santé.

On remarque que parmi les personnes logées ayant des problématiques de santé, environ la moitié a un trouble de santé mentale et/ou de toxicomanie. De plus, une personne logée sur cinq présente des troubles de comorbidité (présence d'au moins deux problèmes de santé).

À la suite de ces résultats, nous estimons que l’accompagnement demeure un élément essentiel dans le processus de réaffiliation sociale des personnes en situation d'itinérance.

En ce qui a trait au statut légal, des données ont été colligées pour 893 personnes dont 801 sont citoyennes canadiennes et 92 sont immigrantes.

Où ont-elles été logées ?

Le type de logement : logement privé ou OBNL

L'on constate que sur la durée du projet, les trois quarts des logements obtenus sont des logements privés.

Toutefois, l'analyse fine des données montre que depuis 2018, plus de personnes sont logées dans des logements associés à des organismes sans but lucratif. Ceci pourrait être en partie dû à la faible disponibilité de logements abordables à Montréal depuis ce temps ainsi qu'à la mise sur pied de projets communautaires supplémentaires.

En ce qui a trait à la stabilité en logement, des données ont été récoltées pour 1 120 personnes.

De ces personnes, 867 demeurent en logement, 131 personnes ont quitté leur logement pour retourner à l’itinérance et 122 pour d’autres raisons (ex : décès, disparition, détention, autres types d’hébergement).